Trame Noire

Définition de la Trame Noire

Un réseau écologique formé de réservoirs et de corridors noirs (=sans lumière) à préserver et restaurer pour la vie nocturne et/ou crépusculaire (soit 28% des vertébrés et 64% des invertébrés).

Un premier travail cartographique a été réalisé, en collaboration avec le Muséum de Bourges définissant les secteurs à enjeux forts pour les chauves-souris, englobant 31% des colonies de mise-bas sur les 673 colonies connues sur seulement 9% du territoire.

2 zonages sont identifiés :

  • une zone noire de 50 m de part et d’autre des cours d’eau correspondant aux zones de chasse des chauves-souris, où l’éclairage doit être limité au strict minimum et où le patrimoine arboré doit être préservé et conforté
  • une zone grise de 600 m de part et d’autre des cours d’eau correspondant aux couloirs de déplacement des chauves-souris entre leurs gîtes et leurs zones de chasse, où l’identification de corridors sombres est à développer

Rappel réglementaire : l’arrêté ministériel du 27 décembre 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses définit les prescriptions relatives à l’éclairage public et privé pour limiter la pollution lumineuse notamment d’un point de vue écologique. Explication du CEREMA

 

Pour plus d’informations sur ces thématiques, vous pouvez contacter Claire SCHNEIDER, chargée de missions biodiversité au PETR Centre-Cher – claire.schneider@petr-centrecher.fr – 02 46 59 15 47 (ligne directe) – 02 46 59 15 40 (accueil).