Lancement du PAT

Le contexte

Le PAT du PETR Centre-Cher émerge sur un territoire déjà marqué par des actions en matière d’alimentation locale :

  • SIRDAB : SCoT (foncier agricole), participation aux CDPENAF et appui aux PLUi
  • Pays de Bourges et de Vierzon : CRST et LEADER (plus de 100 projets alimentaires accompagnés)
  • Dynamiques sur le territoire : espace-test au lycée agricole, Agrilocal, charte d’intentions entre la Ville de Bourges et la Chambre d’agriculture du Cher pour intégrer des produits locaux dans la restauration collective ; magasin de producteurs à Fussy « Au Pré des Fermes » : drive fermier du Berry à Bourges et Saint-Georges-sur-Moulon…
  • Thématique émergente dans le débat public local : EPCI et communes qui s’emparent progressivement du sujet

L’émergence du projet de PAT au sein du PETR Centre-Cher a vu le jour à travers plusieurs étapes :

  • 04/12/2019 : délibération du comité syndical approuvant le lancement d’un PAT sur le territoire du PETR et la candidature à l’appel à projet du Programme National de l’Alimentation (PNA).
  • 16/09/2020 : relance du projet suite au renouvellement des instances du PETR.
  • Eté 2020 : réponse positive de l’appel à projet du PNA (50 000€ de subventions)
  • 4ème trimestre 2020 : relance du projet suite au renouvellement des instances du PETR
  • 1er février 2021 : arrivée de la chargée de mission PAT
  • 2021 : pré-diagnostic PETR et identification des besoins / attentes sur le projet PAT
  • 2022 : lancement du diagnostic AMO

 

Le pré-diagnostic

Depuis la première réunion du COPIL PAT le 30 juin 2021 et jusqu’à l’arrivée du prestataire en décembre 2021, un travail de pré-diagnostic a été mené :

  • Réalisation de l’observatoire des initiatives locales en partenariat avec RESOLIS
  • Diffusion d’un questionnaire sur la restauration collective publique municipale et communautaire
  • Préparation d’un sondage sur les habitudes alimentaires qui viendra enrichir le diagnostic
  • Poursuite des rencontres avec les acteurs du territoire (environ 40) et analyse des enjeux
  • Travail étroit sur les liens santé – alimentation avec la chargée de mission CLS

En parallèle de ce pré-diagnostic :

  • Réalisation d’un bilan à mi-parcours PNA en septembre : obtention d’une subvention DRAAF
  • Organisation d’une journée d’orientation des PAT avec InPact Centre (50 participants)
  • Accompagnement des porteurs de projets locaux dans le cadre du plan de relance (7 projets)
  • Constitution d’un COPIL et d’un COTECH restreint

Les 1ers constats du pré-diagnostic :

  • Difficultés d’écoulement des stocks en période estivale : fermeture des cantines scolaires + départs en vacances + peu de touristes qui viennent. Quid de la transformation des fruits et légumes en denrées conservables (soupes, jus…) ?
  • Difficultés de concordance entre acheteurs publics et petits producteurs :
    • Planification des commandes insuffisante voire manquante
    • Problème de logistique entre producteurs et acheteurs
  • Manque de lisibilité sur les acteurs et actions du territoire :
    • Manque d’interconnaissance des acteurs et des actions en cours sur le territoire
    • Méconnaissance des dispositifs publics d’accompagnement des projets :
      • Aides financières (Plan de relance, LEADER, CRST…)
      • Aides techniques (Chambre d’agriculture…)
    • Pas de logique de réseautage

 

Le calendrier

En parallèle :

  • Mise en place de la gouvernance alimentaire territoriale (Conseil Local de l’Alimentation)
  • Mise en place d’un dispositif d’évaluation du PAT